Archives de la vie de quartier et du regroupement

 

Des nouvelles de chez-nous ?

17 juin 2012 - Au moment d’écrire ces lignes, on s’affaire à l’Archevêché à formuler le décret qui sera envoyé très bientôt à Québec, en vue d’unifier en une seule paroisse, les communautés chrétiennes de St-Camille et de Ste-Colette. C’est donc dire que les choses avancent!

On se souviendra que les deux conseils de fabrique avaient pris la résolution de la dissolution de la paroisse St-Camille et de son annexion au territoire de la paroisse Ste-Colette. Les assemblées de paroissiens des deux communautés chrétiennes avaient alors donné leur aval à cette résolution. On a ensuite transmis le dossier à notre Vicaire Épiscopal, Mgr. Alain Faubert, qui l’a présenté à notre Archevêque qui l’a par la suite soumis à l’approbation du Conseil Presbytéral… et au collège des consulteurs. Ce processus ayant été complété, le Chancelier (notaire) voit à ce que les précisions à apporter au décret soient faites. Entre autres il doit déterminer où seront gardés les registres, si le bureau reste ouvert, l’adresse…

Aussi nous sera-t-il bon de savoir que :

Les registres de l’église St-Camille demeureront à l’église St-Camille. On conservera les mêmes heures de bureau, et les mêmes heures de célébrations. On devra se procurer de nouveaux registres, au nom de la Paroisse Ste-Colette, église St-Camille, ainsi que des nouveaux certificats , se faire fabriquer un sceau supplémentaire de la paroisse Ste-Colette, qui sera conservé à l’église St-Camille. On en est à voir les modalités de la formation du  prochain conseil de fabrique.

Lorsque le décret sera reçu à Québec, au registraire des entreprises, nous aurons 60 jours pour émettre les reçus d’impôt, fermer les livres de la paroisse St-Camille et notifier à tous les fournisseurs les changements à apporter à leurs dossiers, unifier les comptes bancaires…et tous les autres petits détails qu’on découvrira à même le processus de changement. (Des heures de plaisir garanties!)

Il nous faudra ensuite apprendre à vivre à deux églises, ce qui ne devrait pas être un défi insurmontable…mais qui viendra avec son lot de questions et de réponses à trouver !

J’espère que ces informations vous seront utiles pour bien comprendre où on en est dans les réaménagements paroissiaux, qui sont là, ne l’oublions pas, pour permettre des réaménagements pastoraux. (À suivre !)

                                                                                     Normand Lupien, curé.
 

Projet de fusion des paroisses
de St-Camille et Ste-Colette

8 mars 2012 - Le processus de la fusion des paroisses St-Camille et Ste-Colette est maintenant enclenché. Voici l'agenda proposé pour mener à bien cette démarche.
 

PROPOSITION D'AGENDA

Objet : Projet de fusion des paroisses St-Camille et Ste-Colette

  1. Résolution de dissolution, et d'annexion des biens et du territoire de St-Camille à la paroisse Ste-Colette. (Rencontre marguilliers du 20 Février 19h00)
     
  1. Résolution d'acceptation de l’annexion des biens et du territoire de St-Camille au territoire de Ste-Colette. (Rencontre Marguilliers du 22 Février 10h00)
     
  1. 4 Mars : Rencontre d’information à la paroisse St-Camille, après la messe
     
  1. Rencontre des deux (2) conseils de fabrique avec notre vicaire épiscopal lors d’une réunion spéciale : le mardi 6 mars à 19h00, à St-Camille. (pour voir l'ensemble de la démarche et les questions qui peuvent se poser)
     
  1. 10 et 11 mars : Rencontres d’information à la paroisse Ste-Colette, après chacune des 4 messes.
     
  1. Dimanche 18 Mars, 11h00 : Assemblée des paroissiens de St-Camille pour entériner la résolution prise le 20 Février par les marguilliers de St-Camille.
     
  1. Dimanche 1er Avril, 12h30 : Assemblée des paroissiens de Ste-Colette pour entériner la résolution prise le 22 Février par les marguilliers de Ste-Colette.
     
  1. Milieu Avril : lettre du curé au Cardinal Turcotte demandant l’annexion...
     
  1. Présentation du dossier complet à l'Archevêque par Mgr. Faubert (Fin avril ?)
     
  1. Présentation du projet de fusion des paroisses au Conseil presbytéral lors de la réunion du 23 Mai. (toutes les décisions de fusions et fermetures de paroisses se prennent avec l’assentiment du conseil presbytéral)
     
  1. Juin : Décret du Cardinal (compter 60 jours)
     
  1. Septembre : On pourrait commencer l'année pastorale avec une nouvelle réalité paroissiale.

 N.B. : les deux églises restent ouvertes et les bureaux demeurent là où ils sont déjà.

L’avenir des paroisses à Montréal-Nord

29 janvier 2012 - Depuis quelques années la réflexion d’un comité sur l’avenir des paroisses (C.A. P.) avait pour but de voir quels aménagements paroissiaux devraient être privilégiés pour faire face aux nombreux changements que vit l’église et la société, et s’avérer encore valides dans dix (10) ans.

On a présenté le résultat de la réflexion ainsi que la réaction des paroissiens des six paroisses de Montréal-Nord à notre Archevêque.

M. le cardinal Turcotte nous informe donc que le scénario qui lui semble le plus approprié serait celui consistant à aménager deux paroisses : une pour l’est de Montréal-Nord (comprenant le territoire des paroisses de Ste-Colette et de St-Camille)  et une pour l’ouest, comprenant les territoires des paroisses de St-Vincent-Marie-Strambi, Ste-Gertrude, St-Rémi et St-Vital.

Nous allons donc commencer la mise en œuvre de ce projet de réaménagements.

En ce qui nous concerne, dans la partie est, les changements ne seront pas très sensibles au début pour les paroissiens. Nous conservons les deux églises, nous conservons l’équipe pastorale… nous verrons à la fusion des deux territoires paroissiaux pour ne former qu’une seule paroisse…

Des enjeux devront cependant être pris en considération : Comment faire pour que ce projet soit mobilisateur? (on pourrait être tenté par le sentiment d’exclusion, le désengagement…le fait de vouloir laisser la place, au lieu de la prendre.)

L’unité à construire sera aussi un grand défi dont il faudra tenir compte.

Dès aujourd’hui, nos deux conseils de fabrique entameront leur réflexion et la mise en marche de ce projet. On s’en reparlera très bientôt.  (L’Assemblée générale paroissiens fera aussi partie du processus.)

                                                                                     Normand Lupien, curé.

ATTENTION

Lors de la réunion du Comité sur l'Avenir des Paroisses de Montréal-Nord qui s'est tenue le 1er novembre 2011 des documents ont été remis au participants. Voici les deux documents :

- Des motivations à vivre un passage : html ou pdf
- Scénarios de réaménagement du réseau paroissial de Montréal-Nord : html ou pdf

 

COMMUNIQUÉ AUX COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES

DE MONTRÉAL-NORD

Montréal-Nord, le 14 octobre 2011  -  Depuis un peu plus de deux ans, le Comité sur l’avenir des paroisses (CAP) de Montréal-Nord s’est réuni de façon régulière pour réfléchir sur la vision que nous voulions avoir pour l’Église catholique qui est à Montréal-Nord pour les dix années à venir.

Partant du principe que le statu quo n’était pas une option envisageable, nous avons articulé notre réflexion à partir de la déclaration suivante : « Nous voulons développer une Église accueillante, ouverte, au sein de laquelle un prêtre, pasteur, exerce son leadership pastoral en partenariat avec les femmes et les hommes de la communauté qui célèbrent, qui fraternisent, qui transforment et qui catéchisent ».

Les communiqués qui vous ont été transmis tout au long de la démarche de même que les assemblées de paroissiens vous auront fourni la matière sur le « voir », le « juger » et maintenant l’« agir ».  Il est maintenant temps de passer à la prise de décisions.  C’est une étape capitale à laquelle tous les chrétiennes et chrétiens de Montréal-Nord sont partie prenante.

Nous voulons vous présenter les options issues de nos discussions.  À cette fin, nous vous convoquons à une assemblée générale de tous les paroissiens (nes) des six paroisses de Montréal-Nord pour : faire un bref retour sur l’ensemble de la démarche, vous présenter les options retenues, en discuter avec vous afin d’y réfléchir et enfin, retenir celle qui sera éventuellement présentée à l’archevêque de Montréal pour approbation.  Cette rencontre aura donc lieu le mardi 1er novembre 2011 au sous-sol de l’église Saint-Vincent-Marie-Strambi (entrée par le stationnement) de 19h00 à 21h30.  Votre participation est essentielle au succès de l’entreprise.  Les décisions qui seront prises entraîneront des conséquences importantes pour la mission de l’Église catholique de notre secteur pastoral; elles auront également un impact sur le nombre de paroisses et d'églises (lieux de culte) que nous conserverons pour l'avenir.

« Ne craignez pas, prenez courage » (Za 8.13).

Richard Saint-Louis, diacre
pour le CAP Montréal-Nord

 

OPÉRATION AMÉNAGEMENT PASTORAUX

PHASE III

Le Comité sur l’avenir des paroisses (CAP) de Montréal-Nord s’est réuni le 24 novembre 2010 pour faire le point sur la dernière rencontre des paroissiens qui s’est tenue à la paroisse Saint-Vincent-Marie-Strambi, en octobre dernier.

Plus d’une vingtaine de suggestions ont émané de cette rencontre importante qui visait essentiellement à faire le point sur la manière de répondre à la Mission de proposer aujourd’hui Jésus-Christ à tous les âges de la vie à Montréal-Nord.

Nous sommes maintenant arrivés à l’étape cruciale de notre démarche, à savoir qu’est ce qui fait maintenant consensus sur les diverses suggestions qui ont émergé de nos discussions:

·         Nous avons une vision commune : nous voulons développer une Église accueillante, ouverte, au sein de laquelle un prêtre, pasteur, exerce son leadership en partenariat avec les hommes et les femmes de la communauté, qui célèbre, fraternise, qui transforme et qui catéchise.

·         L’accueil. Les six communautés doivent s’accueillir mutuellement et être accueillantes envers tout le monde.

·         L’importance du rassemblement pour célébrer la messe dominicale.

·         Se donner une vision qui deviendra réalité si tous s’unissent. Il s’agit donc d’établir nos choix avec ce que ça implique de renoncements.

·         La présence des jeunes. Comment nous laisserons-nous déstabiliser par la présence des jeunes dans la vie de nos communautés?

Qu’en pensez-vous ? Vous avez des questions, des interrogations ? Parlez-en avec les délégués de votre paroisse.

Richard Saint-Louis, diacre
pour le CAP
 

COMMUNIQUÉ AUX COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES DE MONTRÉAL-NORD

POUR PROPOSER AUJOURD’HUI JÉSUS-CHRIST À MONTRÉAL-NORD

 Montréal-Nord, le 10 octobre 2010 -  Le travail va bon train.  Nous vous informions dans une communication antérieure que notre comité avait amorcé une sérieuse réflexion sur la vision que nous avions pour notre Église Nord-Montréalaise.  Elle peut se formuler ainsi : « Nous voulons développer une Église accueillante, ouverte, au sein de laquelle un prêtre, pasteur, exerce son leadership pastoral en partenariat avec les femmes et les hommes de la communauté qui célèbrent, qui fraternisent, qui transforment et qui catéchisent ». 

Les premières communautés chrétiennes peuvent nous aider à étoffer notre réflexion et contribuer ainsi à clarifier notre vision. Rappelons-nous ce que nous rapportent les Actes des Apôtres : « Ils se montraient assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières … Tous les croyants mettaient tout en commun … (Ac 2, 42-44) ». 

Toujours dans le dessein de nourrir notre réflexion, saviez-vous :

  • Que les dépenses pour nos six paroisses s’élèvent à 1 054 297 $ et que les revenus totalisent seulement 942 489 $ pour l’année 2008 ?
  • Que le nombre total de baptêmes dans notre secteur pastoral s’élève en moyenne à 200 par année?
  • Que le nombre total de confirmations dans notre secteur pastoral, s’élève à près de 150 par années?
  • Que le nombre total de mariages dans notre secteur pastoral, s’élève à peine à près de 25 par année?
     

POUR PROPOSER AUJOURD’HUI JÉSUS CHRIST
À MONTRÉAL-NORD

 Montréal-Nord, le 26 septembre 2010 – Le comité d’avenir des paroisses (CAP) de Montréal-Nord s’est réuni dernièrement afin de poursuivre son travail et d’entamer l’étape du « juger », qui vise à nous doter d’un outil qui dit « où on s’en va », pour définir notre vision de la paroisse et de son évangélisation et ainsi pouvoir juger des structures les mieux adaptées.

D’ores et déjà, nous travaillons à élaborer une vision commune et chacune de nos paroisses a déjà contribué à la réflexion sur les axes suivants : transformer, éduquer à la foi, célébrer et finalement fraterniser.

Afin de nourrir nos échanges, saviez-vous :

  • qu’il y a plus de 200 personnes qui fréquentent la messe la semaine dans nos églises de Montréal-Nord?
  • qu’au moins quatre paroisses sur six dans Montréal-Nord cumulent un déficit de plusieurs milliers de dollars à chaque année?

Parlons-en !

 

Richard Saint-Louis, diacre, pour le CAP
 

COMMUNIQUÉ AUX COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES DE MONTRÉAL-NORD

 POUR PROPOSER AUJOURD’HUI JÉSUS CHRIST
À MONTRÉAL-NORD

 Montréal-Nord, le 12 septembre 2010 – La saison estivale tire rapidement à sa fin, mais le comité d’avenir des paroisses (CAP) de Montréal-Nord a néanmoins continué son travail de réflexion dans la poursuite de la recherche de sa vision initiale « de vouloir développer une Église accueillante, ouverte, au sein de laquelle un prêtre, pasteur, exerce son leadership pastoral en partenariat avec les femmes et les hommes de la communauté qui célèbre, qui fraternise, qui transforme et qui catéchise ».

La première étape (Mise en place et opération «Voir») est maintenant terminée. Pour mémoire, la rencontre des paroissiens et des paroissiennes de nos trois unités pastorales nous aura permis une prise de conscience des forces et des faiblesses de nos différentes paroisses.

Après maintenant un peu plus d’un an de réflexion, nous entamerons prochainement l’étape suivante, celle qui abordera le « juger » en fonction de nos différentes observations.

D’autres communications suivront, mais saviez-vous :

§         que la moyenne d’âge des prêtres et des diacres dans le diocèse de Montréal est de 70 ans ?

§         qu’il y a près de 2000 personnes qui fréquentent la messe durant les fins de semaines à Montréal-Nord ?

Dans l’intervalle, n’hésitez pas à en parler avec les membres du CAP de votre milieu.

Richard Saint-Louis, diacre,
pour le CAP
 

COMMUNIQUÉ AUX COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES
DE MONTRÉAL-NORD

 PROPOSER AUJOURD’HUI JÉSUS CHRIST À MONTRÉAL-NORD

7 janvier 2010

Montréal-Nord- Le comité d’avenir des paroisses (CAP) s’est réuni à nouveau le 9 décembre 2009 pour faire le point sur les sessions d’information qui se sont déroulées dans les trois unités pastorales de Montréal-Nord. Pour mémoire, ces rencontres avaient pour objectif de présenter un portrait le plus factuel possible de la situation tant pastorale que socio-économique de notre milieu. La méthodologie utilisée se voulait simple et se déroulait en deux temps : une présentation de la situation pastorale de chacune des six paroisses complétée par une présentation du portrait socio-économique de l’arrondissement par une représentante du CLSC Ahunstic-Montréal-Nord suivi d’une période de questions.

Chacune des rencontres attirera plus ou moins une centaine de participants qui se sont déplacés pour entendre les propos des différents intervenants. La présentation des statistiques de chacune des paroisses a permis à l’auditoire de se faire une idée précise de la situation financière de nos fabriques ainsi que de la participation des fidèles à la vie ecclésiale de leurs communautés respectives. Un constat est nettement ressorti : plus de 2 000 Chrétiens et Chrétiennes se rassemblent tous les dimanches pour célébrer le Jour du Seigneur, ce qui est source d’espérance pour le futur. Mais la présentation très étoffée de Madame Louise Gingras du CLSC nous proposera un portrait factuel de la nouvelle réalité de la grande communauté de Montréal-Nord. Elle identifiera deux pôles importants de pauvreté, situés d’une part dans la paroisse Sainte-Colette et d’autre part dans la paroisse Saint-Rémi, qui alourdissent la vitalité de notre milieu. Nous vous proposerons d’ailleurs dans nos prochaines communications une série de questions intitulées « Saviez-vous que… ? » qui vous donneront de plus amples informations sur ces réalités.

Ces sessions d’information complètent le premier volet de notre démarche commune. Nous amorçons maintenant la seconde étape qui en est une d’analyse des données acquises pour se donner une vision d’Église pour Montréal-Nord. Cette analyse se fera en gardant toujours comme toile de fond les quatre grands axes de la Foi, c’est-à-dire : la fraternité, comment transformer le milieu, l’éducation à la Foi et la célébration.

Les membres du CAP sont toujours à votre disposition pour répondre à vos questions; n’hésitez pas à les interpeller et soyez à l’affût des prochains communiqués du CAP.

Richard Saint-Louis, diacre
pour le CAP
 

POUR ANNONCER JÉSUS-CHRIST À MONTRÉAL-NORD,

LE COMITÉ D’AVENIR DES PAROISSES VOUS INVITE

À UNE RENCONTRE D’INFORMATION

 

Montréal-Nord – Le Comité d’avenir des paroisses (C.A.P.) de Montréal-Nord s’est réuni à nouveau le 15 septembre dernier.  Présidé par Mgr André Tiphane, vicaire épiscopal de la région Est, il se compose des personnes suivantes : l’abbé Alain Vaillancourt, Hélène Lussier et Gaétane Roy pour les paroisses Sainte-Gertrude et Saint-Vincent-Marie-Strambi; l’abbé Raphaël Ruzindana, André Nantel et Ginète Beaulac pour les paroisses Saint-Vital et Saint-Rémi; l’abbé Richard Depairon, Monique Larouche et le diacre Richard Saint-Louis pour les paroisses Sainte-Colette et Saint-Camille.

 

Le comité a poursuivi le travail d’analyse de données statistiques obtenues du C.L.S.C. Montréal-Nord et de l’Arrondissement pour dégager un portrait de la situation socio-économique du milieu.  De plus, l’abbé Richard Depairon a présenté une série de tableaux élaborés à partir des rapports pastoraux des six paroisses pour nous permettre de dégager le profil le plus juste possible de la situation de nos communautés chrétiennes sur des sujets tels l’état des revenus et dépenses, la célébration des sacrements et des funérailles, la participation aux célébrations eucharistiques dominicales. 

 

Gardant le cap sur le mandat initial défini le 8 mars 2009, le comité désire bien faire comprendre le but visé par son travail. À cet effet, une rencontre d’information se déroulera dans chacune des unités pastorales du secteur. Il s’agit d’une seule rencontre qui sera répétée trois fois aux dates et endroits suivants :

 

  • Le mardi10 novembre 2009

à l’église Saint-Camille à 19h30

 

  • Le vendredi 20 novembre 2009

à l’église Saint-Vital à 19h30

 

  • Le mercredi 2 décembre 2009

à l’église Saint-Vincent-Marie-Stambi à 19h30

 

Ces rencontres se dérouleront en deux temps : une présentation de la situation et enfin une période de questions. Nous espérons que tous les membres de nos communautés chrétiennes respectives se prévaudront de ces temps forts pour se renseigner davantage sur la situation et collaborer à la mise en place de structures adaptées aux besoins pastoraux de Montréal-Nord.

 

Richard Saint-Louis, diacre

Pour le C.A.P.
 

9 août 2009 : Allocution de l'abbé Richard Depairon
Où vont nos paroisses ?


     Unité pastorale Montréal-Nord